Je reviens par la fenêtre

26 mai 2017

Super pouvoir

L'esprit délassé de ses funestes dispositions avec l'aide de la divine herbe, m'a accordé des instants d'incroyable complicité avec mon animal.

Comme si j'appuyais sur un bouton, des frictions entre son oreille gauche et sa mâchoire entraînent automatiquement des léchages, mordillement et autres attitudes trop mignonnes.

L'herbe m'offre une pleine conscience total et la communion parfaite entre moi et mon environnement.

 

Posté par Wakajawaka à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mai 2017

Mon vieil avocatier

IMG_20170520_160503

Je ne sais pas au juste son âge, 10, 12 ou 15ans?

En tout cas, depuis le rempotage et l'apport de thé des vers l'an passé, les feuilles se sont nettement agrandies et les têtes se multiplient.

 

Posté par Wakajawaka à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2017

Pffff

Tellement déprimé que c'en est presque drôle.

Presque.

Ou alors à pleurer de rire.

Vu les premiers coquelicots, mangé mes premiers abricots.

Mais je me suis gavé l'estomac de sucreries à défaut de pouvoir me défoncer à autre chose.

 

Posté par Wakajawaka à 00:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2017

Caillou

Je me baissais pour ramasser le caillou, afin de le soupeser.
Il possédait un côté acéré, un peu comme un silex; l'autre arrondi et s'incorporant parfaitement dans la paume de ma main, contre mon pouce.
Le contact était tiède et agréable, j'étais prêt, ne me restait plus qu'à déterminer ma cible.
Un individu quelconque, médiocre, parut dans mon champ de vision, destination parfaite pour un minéral en action.
Fermant un oeil je m'appliquais et mon bras projeta le caillou, au milieu du miroir qui se brisa sur le coup.

Posté par Wakajawaka à 23:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rien n'est important

Tandis que je t'écrivais fievreusement des mots relatant la houle de mes émotions, ma mine s'est brusquement cassée.
Et toi, mon amie, tu t'es envolée.
En un instant, le sens du monde (re)devint évident : tout est capital et rien n'est important.

Posté par Wakajawaka à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Loque

Pris le bus pour aller me promener en forêt.

Je n'ai dû marcher qu'une demie heure, je me sentais comme une vraie loque, aucune énergie même si j'ai apprécié le moment.

Ma pineapple sent vraiment l'ananas !

Je suis bluffé et très content bien qu'elle soit minuscule.

 

Posté par Wakajawaka à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2017

Paisible

Par des températures nocturnes aussi agréables qu'actuellement, mon balcon est un havre de sérénité et de détente.

Le plan incliné du toit revêtu de tôle offre un angle d'appui parfait à mon dos pour me permettre d'observer les étoiles confortablement.

Une aération d'un quelconque immeuble du voisinage procure une ambiance sonore rappelant les chants des grillons.

Peut-être me manque t il juste un ami, une femme ou un joint pour me sentir parfaitement heureux.

 

Posté par Wakajawaka à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ça chauffe et ça pointe

Ce matin, je sors à deux reprises de mon antre et je réussis à tomber nez à nez avec chacune de mes deux voisines.

C'est t'y pas possible.

Temps chaud, ensoleillé, je suis encore émerveillé de ne plus travailler.

Plus jamais !

La bourse va bien également, merci pour elle.

Un truc me titille : les jeunes salopes aux seins arrogants qui pointent sous leur t-shirt.

Les garces.

 

Posté par Wakajawaka à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2017

Mou du bulbe

Bulbes gratuits récupérés au jardin botanique ce matin.

J'ai dû me faire violence pour y aller, parler un minimum.

Au moins je vois de gens, au moins j'ai envie d'en rencontrer.

Même les regarder m'est désagréable.

Les cosmos commencent à pousser, les bidens et les anthémis fleurissent déjà abondamment.

Je ne pense pas que je pourrai récolter dans un mois, il me faudra sûrement attendre un peu plus.

Dur.

IMG_20170514_172127

Posté par Wakajawaka à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2017

arrêter de protéger

Je ne vais plus RIEN faire pour protéger mes plantes du froid et de la pluie.

Mes installations sont toujours fragiles, inutiles et dangereuses.

J'arrache une feuille, une planche manque de couper la tige en deux, c'est une CATASTROPHE.

Je vais faire confiance à la nature et me contenter de déplacer les pots en fonction des heures de soleil, pour le reste, RAB!

Posté par Wakajawaka à 20:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]