Je reviens par la fenêtre

22 juillet 2017

Semestre

Six mois se sont écoulés sans que je ne parle à personne, à part ma mère et ma psy.

Je ne regrette pas les gens, j'ai simplement des pulsions vis à vis des femmes qui sont pénibles à endurer.

Lorsque je supprime les coordonnées de contacts (appelons les ainsi, le terme d'amitié ne doit pas être galvaudé), je ressens la même excitation et le même soulagement que lorsque je tire la chasse après avoir coulé un énorme bronze.

Parfois, il faut passer la javel pour effacer les dernières traces de nocives bactéries.

 

Posté par Wakajawaka à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 juillet 2017

SMS

Deux sms aujourd'hui, je dois battre mon record historique.

Le premier, intercepté par mon filtre anti-harcèlement, devait vraisemblablement provenir du phacochère : "je sais que j'avais dit que je t'embêterai plus mais ..." ai-je vu en titre avant de me précipiter pour effacer le sms de peur d'en lire davantage.

Depuis que je me suis libéré de cette obligation de répondre aux gens, d'être toujours poli et réceptif; je me sens incroyablement plus détendu et décomplexé.

Je suis dans mon droit.

Le deuxième sms provenait de ma banque qui souhaitait discuter, avec moi, de solutions d'épargne, elle me proposait 3 options : "faites 1 pour être rappelé rapidement, 2 pour être rappelé demain matin et 3 pour demain après-midi"

Du coup, j'ai appuyé sur 4, le "dans ton cul".

Posté par Wakajawaka à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2017

Me souvenir de ceci

Écrire

Mes plantes

Mon animal

Lire

 

Tout le reste n'engendre que frustration et colère.

Posté par Wakajawaka à 22:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Glandus

L'autre qui croit que l'amitié c'est d'échanger la liste des sériés vues une fois par mois autour d'un thé à 8€

Qu'est ce que j'en ai à carrer du dernier film de Depleschin?

Madame a fait 3615 je cherche une amie pour papoter, grand bien lui fasse, les névrosées j'ai déjà donné.

J'ai effacé son numéro, ses SMS et ceux de son mec.

Débarrassé de ces glandus.

Posté par Wakajawaka à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pignoufs

Tous ces pignoufs et ces pétasses PS qui se précipitent pour participer à la sortie où je ne peux (et ne veux) me rendre.

Je suis certain que les 3/4 de ces tocards y vont pour trouver un partenaire de copulation estivale.

Qu'ils aillent tous et toutes se faire foutre.

Posté par Wakajawaka à 15:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 juin 2017

Mots

Écrire me fait tant de bien.

Au contraire des forums internet et même des relations sociales où je me sens toujours frustré, incompris, mal aimé, non désiré.

Qu'ils aillent tous se faire sodomiser, je garde mes mots pour moi, le reste n'a que peu d'importance.

Posté par Wakajawaka à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2017

Inconnue à demie nue

Dans le train, jeune femme élancée, distinction et élégance folles.
Mini short en jean révélant de longues et admirables jambes sveltes et respirant la santé.
Petites sandales, orteils vernis et tatouage mignon en bas du mollet gauche.
Sur le haut du corps, petit top, aussi court que léger.
Après tant de semaines (mois) vécus en ermite, le spectacle fascinant de la beauté féminine me retombe violemment sur le pif.
Ça fait mal.

Posté par Wakajawaka à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2017

Lune

Cette substance me fait tant de bien!

J'ai pleinement, en cette nuit de pleine lune, sentît la rotondité de cet astre, éclairé par le soleil.

La lune n'était plus un disque mais une sphère.

Magnifique spectacle.

Posté par Wakajawaka à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2017

Écrire plutôt que gémir

Vent, pluie nocturnes ont fait vacillé ma bâche qui est tombé sur mes plants adorés et en a meurtri une bonne moitié.

Les pauvres petites sont courbées, écrasées.

J'espère qu'elles pourront se redresser.

Écrire me fait tant de bien, toujours garder cette solution à l'esprit pour faire retomber la pression.

Posté par Wakajawaka à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juin 2017

Intermède

J'ai vécu un intermède d'une semaine herbeuse très agréable après 4 mois d'abstinence.

Je suis décidément très sensible à cette substance qui arrive à rendre la vie, et même ma vie, agréable, désirable et excitante.

Maintenant, je dois attendre au minimum 15 jours pour retâter ce merveilleux exhausteur de destinée.

Posté par Wakajawaka à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]